APPUYER : le soutien à des recherches universitaires

Approche et méthodologie

Dans son souci de rapprocher les mondes de la recherche et de la formation en travail social, le Collectif SOIF de Connaissances entend développer divers mécanismes d’appui à des recherches universitaires, principalement des travaux de thèse, portant sur les sujets prioritaires du collectif.

Ce soutien peut prendre diverses formes : Appui financier notamment dans le cadre de convention CIFRE ;
Appui méthodologiques/ou scientifique ; Facilitation d’accès à certains terrains de recherche. Certaines des recherches soutenues pourront être effectuée au sein d’organismes partenaires, ou d’organisations membres de la FNARS Rhône Alpes.

Au delà de cet appui, ce dispositif doit permettre d’alimenter les étudiants des instituts partenaires avec les résultats de la recherche soutenue, sous forme d’intervention ponctuelle, de séminaire, de colloque ou autre, portant sur les résultats mais également sur la méthodologie employée.

Enfin, afin de développer des approches communes et renforcer les synergies entre partenaires du collectif, des séminaires communs autour de thématiques clefs sont régulièrement organisés. Pour l’année 2015 / 2016, le Collectif participe notamment au cycle de séminaires organisés par l’ODENORE à la MSH Alpes sur les notions clés de l’approche du non-recours. Le collectif SOIF est également associé à la préparation des 3èmes Journées scientifiques de l’Odenore (2017) sur le thème « Agir pour l’accès aux droits. Transformations dans les organisations, les pratiques et les métiers »

Travaux en cours

En 2015 / 2016, le collectif a initié un soutien de 3 ans à une recherche doctorale dans le cadre d’une convention CIFRE. Cette recherche menée par Louis Bourgois, doctorant au sein du laboratoire PACTE / Odenore porte sur l’accès aux droits des populations migrantes vivant en bidonvilles en France. En parallèle de sa thèse, Louis Bourgois assure la coordination du Collectif SOIF.